Bibliothèque

1Actes d'adorations - Aamales
Amal Laylatoul Raghaib
2Invocations - Douas
Doua Mahe Rajab après chaque namaz
Hadith al Kissa
27Reflexions Coraniques
Réfléxion 62 – Être l’invité d’Allah (s.w.t.)
Réflexion Coranique 61 – Le résultat des actions
Réflexion Coranique 60 - L'immensité de la Terre
Réflexion Coranique 59 – Seul face à Allah swt
Réflexion Coranique 58 - Recouvrir la foi par l'injustice
Réflexion 57 – Se souvenir d’Allah (swt)
Réflexion 56 -La Miséricorde et la Guidance d’Allah (SWT)
Réflexion 55 – Continuer la mission du Prophète (saw)
Réflexion 54 – A chacun son jour
Réflexion 53 – Donner de ce que l’on chérit
Réflexion 52 - l'humilité dans la prière
Réflexion 51 - l'éloge de soi
Réflexion 50 - Dépendre d'Allah swt
Réflexion 49 – La réponse aux prières
Réflexion 48 – Eviter la Suspicion
Argumenter raisonnablement – Réflexion 47
Réflexion Coranique 46
Réflexion Coranique 45
Réfléxion Coranique 44
Réflexion Coranique 43
Réflexion Coranique 42
Réflexion Coranique 41
Réflexion Coranique 40
Réflexion Coranique 39
Réflexion Coranique 38
Réflexion Coranique 37
Reflexion Coranique 1 – Une vie agréable
2Livres et Compilations
Y aura-t-il alors quelqu’un qui se rappelle – Partie 2
Y aura-t-il alors quelqu'un qui se rappelle?
1Prières - Namazes
Namàzé Âyàt (Prière des signes)
2Nos Actions
Panier gourmand Eid al Fitr 2016 / 1437
Zakat al Fitr 2017 / 1438
1Salutations - Zyarates
Ziyarat Imam Ali (AS) Aminoullah
8Videos Dars
Conseils Ayatollah Sayyid Ali Al Sistani – Partie 1
Conseil Ayatollah Sayyid Ali Al Sistani – Partie 2
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 3
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Conclusion
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 4
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 5
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 6
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 7
Paiement

Y aura-t-il alors quelqu’un qui se rappelle ? – Partie 2

Par Yahya ‘Alawi (C. Bonaud)


 

La mission du Prophète Mohammad, Dieu le bénisse lui et les siens, a commencé en l’an 610 à La Mecque, sa ville d’origine. Les premières sourates révélées étaient généralement courtes et résonnaient d’un rythme vigoureux et d’une forte musicalité de par leurs rimes et assonances. Les thèmes de ces sourates tournaient principalement autour d’un rappel insistant du pur monothéisme : l’affirmation du Dieu unique, de qui toutes choses proviennent et vers qui tout retourne ; le rejet des idoles et de tout ce qui pourrait être associé à Dieu comme objet d’adoration ; les miracles de la création, signes de la Grandeur divine et preuves que Dieu est bien capable de ressusciter ce qu’Il a déjà suscité…Et puis, avec insistance, le retour final des êtres devant Dieu pour un Jugement dernier, un Jour grandiose et terrible en lequel nul ne pourra tricher, nul ne pourra plus recourir aux artifices du pouvoir ou de l’argent ; un Jour de Vérité où chacun verra ouvertement dévoilé ce qu’il fut en réalité lors de sa vie sur terre ; un Jour où chacun trouvera ses propres membres, sa propre langue et même son cœur témoigner contre lui de tout ce qu’il leur a fait faire ; un Jour où il n’y aura pas même besoin d’un juge pour la sentence, puisqu’il suffira à chacun de lire lui-même le livre de sa vie, le livre de son être.

La révélation intervenait à des intervalles divers, d’abord assez éloignés, puis de plus en plus rapprochés. Pendant treize ans, le Prophète appela ainsi à Dieu les gens de La Mecque et tous ceux qui venaient dans cette ville, laquelle était à l’époque la capitale religieuse et économique de l’Arabie. Pendant treize ans, il supporta et endura, avec les premiers musulmans, l’opposition, les vexations, puis les persécutions des puissants commerçants et des chefs de tribus. Mais, finalement, la petite communauté de fidèles n’eut d’autre choix que de quitter sa ville d’origine pour aller chercher refuge dans celle de Médine, à quelque trois cents kilomètres de là.

C’est à Médine que les premiers musulmans, invités et protégés par les tribus converties de cette ville, commencèrent à s’organiser en véritable communauté et même, peut-on dire, en une cité Etat. De nombreuses questions se posaient alors concernant la réglementation de la vie quotidienne : les mariages, les divorces, les décès, les héritages ; la justice et les peines légales ; le gouvernement et la protection des droits des citoyens ; les relations avec les non-musulmans qui vivaient à Médine et avec ceux qui, depuis La Mecque, déclenchèrent vite les hostilités contre la toute jeune communauté indépendante. Les révélations venaient alors apporter la réponse de Dieu aux questions du moment : donner des règles, apaiser des discordes, dévoiler les ruses des fourbes, encourager les musulmans lorsqu’ils se sentaient écrasés par le nombre des ennemis… Le style des révélations changea, s’adaptant aux contenus : les phrases se firent plus amples, moins rythmées et moins assonancées. Et la révélation accompagna ainsi la vie des musulmans pendant dix ans encore, Dieu s’adressant par la bouche de Son prophète à ceux qui avaient la Foi. Puis cette voix s’éteignit, la communauté orpheline gardant en héritage deux trésors inestimables, le plus grand étant le Coran, le Livre de Dieu, qui rassemblait l’ensemble des révélations qui s’étaient succédées au cours de ces vingt-trois années bénies de la présence prophétique.

Suivez-nous :


Télécharger la version PDF et Ebook :


1452103706_pdf1452103577_epub

Si vous trouvez quelconque erreur, merci de nous contacter en utilisant ce lien :

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis !