Bibliothèque

1Actes d'adorations - Aamales
Amal Laylatoul Raghaib
2Invocations - Douas
Doua Mahe Rajab après chaque namaz
Hadith al Kissa
27Reflexions Coraniques
Réfléxion 62 – Être l’invité d’Allah (s.w.t.)
Réflexion Coranique 61 – Le résultat des actions
Réflexion Coranique 60 - L'immensité de la Terre
Réflexion Coranique 59 – Seul face à Allah swt
Réflexion Coranique 58 - Recouvrir la foi par l'injustice
Réflexion 57 – Se souvenir d’Allah (swt)
Réflexion 56 -La Miséricorde et la Guidance d’Allah (SWT)
Réflexion 55 – Continuer la mission du Prophète (saw)
Réflexion 54 – A chacun son jour
Réflexion 53 – Donner de ce que l’on chérit
Réflexion 52 - l'humilité dans la prière
Réflexion 51 - l'éloge de soi
Réflexion 50 - Dépendre d'Allah swt
Réflexion 49 – La réponse aux prières
Réflexion 48 – Eviter la Suspicion
Argumenter raisonnablement – Réflexion 47
Réflexion Coranique 46
Réflexion Coranique 45
Réfléxion Coranique 44
Réflexion Coranique 43
Réflexion Coranique 42
Réflexion Coranique 41
Réflexion Coranique 40
Réflexion Coranique 39
Réflexion Coranique 38
Réflexion Coranique 37
Reflexion Coranique 1 – Une vie agréable
2Livres et Compilations
Y aura-t-il alors quelqu’un qui se rappelle – Partie 2
Y aura-t-il alors quelqu'un qui se rappelle?
1Prières - Namazes
Namàzé Âyàt (Prière des signes)
2Nos Actions
Panier gourmand Eid al Fitr 2016 / 1437
Zakat al Fitr 2017 / 1438
1Salutations - Zyarates
Ziyarat Imam Ali (AS) Aminoullah
8Videos Dars
Conseils Ayatollah Sayyid Ali Al Sistani – Partie 1
Conseil Ayatollah Sayyid Ali Al Sistani – Partie 2
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 3
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Conclusion
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 4
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 5
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 6
Conseils de Sayyid Ali al-Sistani aux jeunes – Partie 7
Paiement

Réflexion Coranique 38


 

Le pouvoir de guérison du Coran

وَنُنَزِّلُ مِنَ الْقُرْآنِ مَا هُوَ شِفَاءٌ وَرَحْمَةٌ لِلْمُؤْمِنِينَ

Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants.

(Soūratoul Isrā, No. 17, Āyat 82)

 

Le Saint Coran a été décrit de plusieurs façons par Allah (swt). Il est un rappel (zikr), une guidance (houdā), un livre de discernement (fourqān), un avertissement (maw‘iza), une miséricorde (rahma), et un traitement (shifā) pour ce qui se trouve dans les cœurs. Le Coran constitue un mode d’emploi pour l’être humain, envoyé par Celui qui sait ce qui est meilleur pour son bonheur ici-bas et dans l’au-delà.

Les versets du Saint Coran ont un pouvoir de guérison sur l’être humain. Les maladies du cœur troublent l’être humain et à moins d’être traitées, elles menacent de détruire ses chances de succès dans ce monde et dans l’au-delà. Imam Ali (as) dit: « Certes, la pauvreté est [parmi les] afflictions, mais pire que cela est la maladie du corps, et pire que cela est la maladie du cœur. Certes, la richesse est [parmi les] bienfaits, mais meilleure que celle-ci est la santé du corps et meilleure que celle-ci est la piété des cœurs. » (Nahjul Balāgha, Maxim 388 – Traduit à partir de la version anglaise)

 

Ces maladies du cœur s’installent discrètement mais très vite, elles deviennent des assaillants plus grands et plus forts. A moins que la personne soit alerte et qu’elle reconnaisse le danger de la pathologie du cœur, la maladie peut passer inaperçue jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Chaque personne est responsable de la santé de son cœur et doit le préserver avec la sagesse révélée par le Tout-Puissant.

 

Réciter le Coran est un remède pour les maladies telles que la jalousie, l’égoïsme, la cupidité, l’apathie, etc.… Ces maladies perturbent la tranquillité de l’esprit et privent une personne de sa spiritualité. Petit à petit, elles transforment la vie en une course mondaine futile et dénuée de sens. Pour empêcher cela, l’homme doit rechercher du réconfort dans le Coran.

 

Le Coran a été envoyé par Allah (swt) comme une guérison pour les croyants. Dans un autre verset (10:57), Allah (swt) dit que c’est une guérison de ce qui est dans les poitrines. Allah Tout-Puissant est le Tabibal Qouloub, le Docteur des cœurs, et Il sait ce dont les êtres humains ont besoin pour leur santé spirituelle. Il a alors envoyé un manuel comprenant les remèdes pour tous les types de maladies spirituelles.

 

Permettons au Coran d’être une miséricorde et un remède pour nous. Utilisons-le pour recevoir paix et guérison. Récitons-le lorsque les pensées négatives semblent nous submerger, lorsque nous nous sentons seuls et que nous avons besoin de soutien. Si nous faisons du Coran notre fidèle compagnon, nous nous sentirons étonnement plus forts. Cette maladie qui nous affaiblit sera traitée et notre santé spirituelle accrue nous permettra d’avancer fermement sur le droit chemin. De plus, nous ne nous sentirons jamais seuls en compagnie du Saint Coran. L’Imam Zaynoul Abédine (as) a dit : « Si ce qui se trouve entre l’est et l’ouest devait périr, je ne me sentirais pas abandonné en ayant le Coran à mes côtés. » (MH, H.16118).

 

Sources: Amīroul Mou’minīn Ali b. Abī Tālib, Nahjoul Balāgha; Āyatoullāh Nāsir Makārim Shirāzī (editor), Tafsīr-e Namoūne; Mouhammadī Rayshahrī, Mīzānoul Hikmah.

Suivez-nous :


Télécharger la version PDF et Ebook :


1452103706_pdf1452103577_epub

Si vous trouvez quelconque erreur, merci de nous contacter en utilisant ce lien :

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis !